A mon propos...

Je suis psychologue spécialiste en psychothérapie FSP et réalise des psychothérapies pour individus, couples et familles. Je peux vous aider à travailler sur vos relations avec vos proches, qu’il s’agisse de dynamiques de couple ou familiales. Je travaille dans l’approche systémique et en thérapie centrée sur les émotions.

  • L’approche systémique s’intéresse au système relationnel entourant la personne. Souvent, lorsqu'un inconfort ou des symptômes apparaissent, le contexte dans lequel la personne évolue y contribue grandement, d’où l’importance d’axer le travail psychologique sur les dynamiques pouvant impacter la personne.

    En savoir plus sur l’approche systémique : Argumentaire de l'AGTF

  • La thérapie centrée sur les émotions est une approche développée par la Dre Sue Johnson qui se base sur les théories de l’attachement. Cette approche est non-pathologisante et vise à travailler sur les relations que nous avons avec nos figures d’attachement (nos parents, notre partenaire etc.). Elle nous permet d’exprimer nos insécurités (peur de l’abandon, de ne pas être à la hauteur etc.) de manière vulnérable, de sorte à rester accessible et à créer des liens proches aux autres, plutôt que provoquer l'éloignement. Par exemple, les conflits de couple concernent souvent des éléments en apparence banals, mais viennent en réalité réactiver des craintes fondamentalement humaines telles que “est-ce que je te suffis ?”, “est-ce que je te rends heureux.se ?”, “est-ce que tu songes à partir ?” etc. La thérapie vise à permettre aux personnes de se connecter à ces ressentis et de pouvoir les partager à leurs partenaires afin de sortir des spirales de conflits incessants.

    En savoir plus sur la thérapie centrée sur les émotions : EFT Suisse Romande

Quelques exemples de thématiques sur lesquelles nous pouvons travailler ensemble...

  • Symptômes anxieux : “je suis toujours anxieux.se”, “j’ai des crises d’angoisse” etc.

  • Inconfort émotionnel : “je me trouve trop émotif.ve”, “je ne ressens pas d’émotions” etc.

  • Difficulté à s’affirmer : “je n’ose pas dire non”, “je n’arrive pas à mettre de limites aux autres” etc.

  • Difficulté à communiquer : “je n’arrive pas à dire ce que je ressens”, “on n’arrive pas à parler sans se disputer” etc.

  • Difficulté à gérer l’impulsivité et la colère : “Dès que je suis énervé.e, j’insulte/je frappe”, “J’ai honte de ce que je montre quand j’explose mais c’est plus fort que moi” etc.

  • Autisme : “J’ai du mal à trouver un équilibre entre mon besoin d’être inclus et l’appréciation de ce qui me rend unique”, “Je trouve difficile de comprendre les interactions sociales” etc.

  • Peur de l’intimité / de l’engagement : “Je mets les relations sous tension pour ne pas me sentir vulnérable”, “J’évite de m'engager pour ne pas me confronter à ma peur de l’abandon” etc.

  • Réparation de blessures d’attachement : “Il/elle m’a trompé.e, je n’arrive pas à lui pardonner”, “J’ai beau m'être excusé.e de nombreuses fois, on n’arrive pas à dépasser cet événement” etc.

  • Violence conjugale bidirectionnelle en l’absence de mineur.e.s exposé.e.s : “Lorsque nous nous disputons, il arrive souvent qu’un coup parte”, “Il nous arrive de nous lancer un objet à la figure dans nos moments de conflit.”

  • Difficultés à s’autonomiser : “Je suis jeune adulte mais mes parents me traitent toujours comme un.e enfant”, “Je n’arrive pas à me sentir adulte, j’ai l’impression d’être un.e éternel.le adolescent.e” etc.

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive. Si les sujets que vous souhaitez aborder ne sont pas mentionnés sur cette liste, n’hésitez pas à me contacter et à m'exposer votre demande. Ainsi, je pourrai vous dire s’il s’agit d’un thème sur lequel je pourrai vous aider ou, le cas échéant, vous recommander une personne spécialisée dans le domaine en question.

profil.JPG